Jazz

    Je me suis lancé un défi : photographier des musiciens en étant le plus près possible de leur visage, sans maquillage bien entendu, avec le minimum de matériel, et obtenir malgré ces contraintes des portraits chalereux, de beaux portraits. Puis, un détail en très gros plan de leur instrument, où d’un objet qui leur tenait particulièrement à cœur, est venu s’accoler à chaque visage.